Diagnostic d’un relais : comment déterminer s’il est HS sans connaissances avancées

Diagnostic d’un relais : comment déterminer s’il est HS sans connaissances avancées

Chaque passionné de bricolage, chaque technicien amateur a été confronté, à un moment donné, au casse-tête de la vérification du bon fonctionnement d’un relais. Ce petit dispositif qui permet de contrôler un circuit de grande puissance avec une petite source d’énergie est souvent au cœur de nombreuses pannes électriques. Si vous rencontrez des dysfonctionnements sur un circuit électrique, il est possible que le coupable soit le relais. Mais comment savoir si un relais est hors service sans être un expert en électricité ? Voici une méthode simple, efficace et accessible à tous pour en avoir le coeur net.

Le principe du relais électrique en bref

Pour bien comprendre comment réaliser le diagnostic d’un relais, il est déterminant de commencer par définir ce qu’est ce dispositif et comprendre brièvement son fonctionnement. En simple terme, le relais est un interrupteur électrique piloté. Il est constitué généralement d’une bobine et d’un ou plusieurs contacts. Lorsqu’un courant parcourt la bobine, cela crée un champ magnétique qui attire le contact mobile et ferme le circuit.

Le relais est un système ingénieux qui permet d’isoler le circuit de contrôle (la bobine) du circuit de puissance (les contacts). Grâce à lui, on peut contrôler un grand appareil avec un simple bouton. Autant dire que lorsque le relais dysfonctionne, cela peut causer de gros problèmes.

Repérer les signes d’un relais défectueux

Avant même d’ouvrir votre boîte à outils pour vérifier le relais, certains symptômes peuvent déjà vous mettre la puce à l’oreille. Un appareil qui ne marche plus du tout, qui fonctionne par intermittence, qui s’allume mais dont certaines fonctionnalités sont bloquées, sont autant de signes d’un possible dysfonctionnement du relais. Un relais qui fait du bruit ou qui chauffe peut également être un signe de défaillance.

Le test du relais : une méthode facile à réaliser

Pour savoir si votre relais est effectivement défectueux, voici une méthode simple qui ne nécessite pas de connaissances avancées en électricité. C’est un test pratique que vous pouvez réaliser vous-même à la maison.

Matériel nécessaire :

  • Un multimètre (un appareil de mesure électrique)
  • Deux fils avec des pinces crocodile
  • Une alimentation 12V (comme celle d’une batterie de voiture)

La procédure pas à pas :

  1. Identifiez les bornes du relais : Sur la coque du relais, vous devriez voir une série de numéros correspondant aux bornes du relais. Les deux chiffres (85 et 86 par exemple) correspondent à la bobine. Les deux autres (30 et 87 généralement) correspondent aux contacts.
  2. Effectuez le test de continuité: Réglez votre multimètre sur le mode de mesure de résistance (ohmmètre). Connectez les deux câbles de votre multimètre aux deux bornes de la bobine. Si le multimètre affiche une résistance (en général entre 50 et 120 ohms), c’est que la bobine est en bon état. Si le multimètre n’affiche rien, la bobine est probablement grillée, et le relais est donc hors service.
  3. Effectuez le test de conduction : Maintenez le contact entre le multimètre réglé en ohmmètre et la bobine, et appliquez une tension aux bornes de la bobine avec votre alimentation 12V. Faites attention à bien respecter la polarité indiquée sur le relais. Si le relais est en bon état, vous devriez entendre un clic signifiant que le contact s’est fermé. Si votre multimètre ne détecte pas de changement de résistance, le relais est défectueux.

Voilà, maintenant vous savez comment déterminer si un relais est hors service sans avoir besoin de compétences avancées en électricité. Bien sûr, chaque relais est différent et les symptômes de panne peuvent varier, mais cette méthode reste généralement fiable pour la plupart des relais couramment utilisés.

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un professionnel. L’électricité est un domaine qui nécessite de la prudence. Il est préférable de demander l’aide d’un expert plutôt que de courir des risques inutiles.

 

Laisser un commentaire

You May Have Missed